fbpx

Nimue Création Pas à Pas

Il y a quelques mois de cela, plus d’un an, j’ai compris que Nimue, bien qu’ayant un nom arthurien, n’avait pas encore créé de sujets de broderie issus de la Légende Arturienne. What ?
Cela semblait tout de même incroyable qu’après plus de 17 ans à s’appeler Nimue (La Dame du Lac), rien, aucun personnage, ne transmettait cette culture qui est le terreau de mon inspiration.
Une opportunité allait me permettre de me lancer dans la réalisation de ce panthéon arthurien : une invitation à Moscou, comme invitée d’honneur d’un salon art du fil & artisanat, Formula Rukodiela en février 2020.
Les premiers sujets de point de croix furent Guenièvre, puis Arthur, le Couple Royal.
Maintenant c’est au tour des êtres de l’Autre Monde, les Enchanteur et Enchanteresse : Merlin et Viviane.

Comment la géopolitique impacte la broderie

Géopolitique, politique et faits divers

Lorsqu’on se lance en broderie on ne se dit pas que notre vie va être impactée par la géopolitique. Et pourtant… Comment  la géopolitique, la politique et les faits divers de société, impactent une micro-activité lovée dans son écrin de verdure forestière.
 

Géopolitique : Monnaie

 
Il y a 20 ans nous avons quitté le franc pour adopter l’euros. C’était en février 2002. C’est étrange que personne ne parle de cet anniversaire alors que cela a créé un bouleversement profond dans la valeur que nous accordons aux choses.
 
Je n’ai pas eu à transformer mes prix car j’ai commencé quelques mois après. C’est une chance. Une facilité.
 

Mais bien sûr notre esprit avait encore besoin de faire des conversions. Techniquement c’était un peu compliqué ainsi que psychologiquement. Nos repères étaient bousculés. S’en est suivi quelques années de torture mathématique à vouloir tout mesurer par des calculs savants :

  • 1 euros = 6,56 francs.
  • Ou, ce que j’achetais avant 50 francs maintenant je le paye… 7,62 €. OK.
 
Et puis vint le jour où l’on a arrêté de convertir parce que cela ne servait plus à rien : on devait se faire aux nouvelles références de prix en euros et puis basta. Il y avait l’acceptation de ces nouveaux chiffres qui valorisait les biens que l’on achetait.
 
Dans le même temps, cette monnaie commune à l’Europe nous permettait de voyager sans coûts supplémentaires lorsqu’on traversait des frontières et ça c’était une sacrée avancée.
 

Faits Divers

J’ai compris très vite avec Nimuë que la France serait trop petite pour absorber le choc de la Petite Mythologie à elle seule. Comprenez que je voyais régulièrement des personnes passer devant mon stand, lors des salons, choquées par les sujets : certaines brodeuses en avaient peur. Harry Potter et le Seigneur des Anneaux n’avaient pas encore navigué dans tous les recoins de la société et ni des esprits.
Il faut dire que les artistes avec lesquels je travaille ne sont pas Disney Compatibles.
Jusqu’ici, la Féerie, était proposée uniquement pour les enfants. Le style était simplifié, édulcoré, ce que l’on peut comprendre.
 
La Féerie pour adulte n’avait pas encore installé son pouvoir.
Arrive Nimuë et son cortège de Fées qui pique un peu l’œil. Certaines étaient dans leur aspect le plus naturel. Beaucoup d’affaires de mœurs survenues dans la société rendaient impossible cette représentation innocente d’un être de la nature. J’ai donc demandé aux artistes concernés de pouvoir modifier les images et d’habiller ces charmantes créatures que l’on n’arrivait plus à regarder comme de purs élémentaux.
Renard Broderie
Renard Le Roux : Habillons les Petites Fées

Géopolitique : attentats à l’étranger

En 2005, j’ai l’opportunité de voyager avec Christelle Petiot de Filanthrope et Dominique de DHL, vers les Etats-Unis, pour participer à un salon professionnel à Columbus en Ohio. Mon anglais est assez balbutiant, très scolaire, et dès la douane à Cincinnati je manque de me faire renvoyer direct en France. Le douanier zélé me demande ce que je viens faire dans le Kentucky. Je lui réponds que je vais dans l’Ohio participer à un salon pro. Sa réponse :  » Que venez vous faire dans le Kentucky ? » « Rien je vais dans l’Ohio ».
Sachez que l’aéroport de Cincinnati dans le Kentucky est à la frontière de l’Ohio. En somme, dès que vous sortez de l’aéroport vous quittez le Kentucky pour entrer dans l’Ohio. J’étais donc là, pantoise, avec mes 2 énormes valises Samsonite remplies de cadres, pesant chacune 32 kg, et je ne comprenais pas ce que voulait ce type. Alors Dominique s’est approchée et a dit au douanier : « elle vient voir les chevaux ». « Al right, move.., next » le gars m’a laissée passer…
Sachez également que ce gars aurait pu confisquer mes valises, me bloquer là, ou me renvoyer chez moi, par pure agressivité envers une française, car à l’époque, suite au 11 septembre et frictions avec le gouvernement français, il y avait des mesures incroyables, justes et injustes, comme autant de prétextes pour chacun selon son pouvoir, de réduire à néant toutes sortes de projets légitimes.
Les trois mois précédents, la chambre de commerce de mon département, m’avait informée, que je risquais de me faire refouler à la douane pour une broutille, car c’était ce qui se passait à ce moment là de l’histoire géopolitique.
 
Columbus, Ohio, USA

Géopolitique : économie mondiale

Arrive la crise des Subprimes, 2008, aux US. Alors voilà, 3 ans d’efforts pour conquérir un pays et patatra.
La broderie aux USA est quelque chose d’ancré et même de moteur au niveau planétaire. Cette crise, qui deviendra mondiale, va inciter les américains à se replier sur eux-mêmes et à lâcher ce qui pouvait y avoir de superflu venant d’ailleurs. La broderie figurant dans les superflus…
Quelques années passent avant que les effets ne se ressentent crument en France au début des années 2010. Ça commence toujours là-bas avant d’arriver chez nous.
Mais la chute se profile, l’aura de la broderie au point de croix s’éteint d’année en année. Les petites entreprises disparaissent les unes après les autres. La gamelle arrive définitivement avec les attentats. Chute et fin.
 

Géopolitique : attentats en France

En novembre 2015, attentats en France, quelques jours avant la grand messe de Créations et Savoir-faire, Porte de Versailles à Paris.
47% de visiteurs en moins implique une faillite certaine pour de petites activités déjà mises à mal. Très peu s’en relèveront.
 
Si vous vous demandez pourquoi vos créatrices préférées ont disparu, et avec elles un large choix, regardez de près ces événements, car tous réunis ils ont creusé leurs tombes, des plus grandes aux plus petites. Autres points à noter :
  • comme il n’y a pas de corporations, encore moins de lobby de la broderie, nous ne sommes pas visibles aux yeux des institutions donc pas soutenues. 
  • beaucoup de fournisseurs ayant disparu, il était devenu critique de s’approvisionner 
  • les matières premières prennent 30 %
 
Je m'interroge mais je tiens la barre

De mon côté, je m’en sors, même si mes ailes sont fragilisées.

Géopolitique

Grâce à qui ? Aux Russes !
La broderie, boudée par les US, boudée par la France, connait ses heures de gloire en Russie.
Depuis 2007, et un sujet nommé Victoria, qui en France « fait peur », les brodeuses russes adoptent Nimuë.
Je ne me rends pas compte tout de suite de l’aura gagnée dans cet immense pays, et en général dans les pays de l’Est, et encore moins Pourquoi.
 
En 2012, je commence à participer à un salon en Allemagne H+H (Handarbeit & Hobby). C’est un salon professionnel international où se réunissent tous les grands acteurs de l’art du fil dans le monde. Les stands sont énormes dans quatre halls. Je m’y invite tel le Petit Poucet encore convaincue que je dois élargir mon territoire pour continuer à exister. Dès la première matinée de participation je vois un grossiste Ukrainien et 6 grossistes Russes. J’ai les mains qui tremblent. Je n’avais pas mesuré à quel point le nom de Nimuë circulait dans ces pays.
Travailler avec les pays de l’Est n’est pas simple. Il faut enquêter avant de signer des contrats, faire la part entre ceux qui seront de bons partenaires et ceux qui sont corrompus voire mafieux. La naïveté n’a pas sa place. Mais je vous rassure l’on apprend assez rapidement toutes les informations utiles.
Leonid et Sergeï, père te fils, Charivna, Ukraine
Victoria
En 2014, je suis invitée par Formula Rukodiela à Moscou, l’équivalent de Créations et SF en France,  comme tête d’affiche.
Comme j’ai été éduquée à la mode Chevaliers de la Table Ronde, l’Aventure ne me fait pas peur bien au contraire. J’ai un mois et demi pour apprendre le russe. Je trouve cela très excitant.
Rencontre avec les brodeuses Russes. Intense, très intense. J’ai compris leur rapport à la Petite Mythologie et leur engouement pour Nimuë. Je suis devenue très proche de certaines personnes que j’aime absolument. 
J’y suis de nouveau invitée en février 2020, juste avant… La Covid-19 !
Et le Brexit ! ou comment perdre quasi tout échange avec un pays voisin en une nuit, puisque toute expédition demande désormais des documents spécifiques d’acheminement et des frais de port multipliés par deux ! C’est le renoncement surtout psychologique de part et d’autre.
 
Natacha et Jana, à Moscou, la générosité incarnée

Géopolitique, politique et société

La Covid !
Je rentre de Moscou où déjà les gens dans les aéroports portent des masques.
Comment dire ? Tout s’arrête ?
Toutes les interactions avec les professionnels se ralentissent drastiquement.
Les matières premières sont acheminées avec lenteur. Tout ce qui existe encore est en mode escargot.
Heureusement pour moi, deux mois avant de partir à Moscou, je me suis fabriqué toute seule dans ma tannière en forêt de Brocéliande, un nouveau site internet (le précédent étant obsolète) et c’est ce qui va me sauver. Car je vous le dis : sans cela Nimuë n’existerait plus.
Tout à basculé. On s’est fait retourner comme des crêpes.

Je remercie mes parents de m'avoir donné ce talent de m'adapter quoi qu'il arrive. Je remercie l'Univers de m'avoir donné cette intuition qui à chaque fois m'a permis de mettre en place les nouvelles actions avant que des acquis ne s'écroulent.

Annaïck
Gardons le sourire

Géopolitique

Aujourd’hui, nouveau mouvement géopolitique…
Depuis le 24 février, soit la veille du lancement de la Grille Mystère des 20 ans, je suis sous le choc de ce qui se passe en Ukraine. Au fil des années les liens s’étaient resserrés, les partenariats consolidés, autant avec les Russes qu’avec les Ukrainiens.
 
Aujourd’hui tout est en suspens, je ne m’étends pas, vous supposez la suite…
Elina Russie, Annaïck France, Aimee Etats-Unis, la broderie qui réunit

N’oubliez pas de vous inscrire dans l’encart à droite pour suivre tous les articles

N’hésitez-pas à laisser vos commentaires ci-dessous !

Annaïck Chauvel

Annaïck Chauvel

Bienvenue dans l’histoire des Créations de Nimue. Ici je partage avec vous le Comment et le Pourquoi de ces créations.

Table des matières

Pourquoi je brode ?

Pourquoi nous brodons… Lorsque je brode ce qui m’importe c’est de ressentir des émotions, c’est d’être dans le geste et ensuite je me laisse porter. On

Lire la suite »

Le Commencement

Le Commencement : prologue Dernièrement j’ai proposé un voyage créatif. J’ai proposé à toutes par le biais d’une grille mystère de m’accompagner dans une création. Le

Lire la suite »
4.3 4 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
8 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Christiane MAHE

Bonjour, je comprends avec tous ces bouleversements, cela devient difficile. Même au salon Loisirs Créatifs qui a lieu en novembre à Paris, les stands de broderie ont réduit. Il n’y en a quasiment plus. Du coup, je passe par Internet. Je vais sur Etsy, et j’ai pu encore ces derniers temps obtenir des broderies d’un créatrice ukrainienne. Mais jusqu’à quand. Bon courage à vous

sandrine RIGAL

Il y a 3 semaines, j’ai voulu acheté à un site internet russe (Owl forest Embroidery) des fiches de broderie, juste à télécharger, même pas à se faire envoyer par la poste. Pas possible, car PayPal est suspendu dans leur pays…

Elisabeth Doudan

C’est marrant car j’ai vraiment tendance à ancrer Nimué dans la bretagne profonde et la forêt de Brocéliande et j’ai du mal à réaliser que ca puisse toucher au-delà p’t’ parce que je n’aime pas voyager et que la Bretagne me suffit loool. mais au-delà des conflits géopolitique qui nous bouleversent je pense que la force d’aujourd’hui c’est aussi internet qui permet de toucher tous les pays et les créatrices qui savent l’exploiter arrivent sans doute mieux à s’en sortir. Autant j’essaie d’acheter local autant que possible autant pour la broderie j’apprécie d’acheter en ligne les modèles et à la créatrice directement quand c’est possible. Je pense que pour vous c’est plus intéressant financièrement aussi que lorsque j’achète à écolaines par exemple. Et surtout on a bien plus de choix les magasins ne proposant pas tout d’une créatrice, puisqu’ils essaient (et c’est normal) de proposer une gamme large pouvant toucher à peu près tout le monde… mais comme vous le faites remarquer la fantasy fait peur et si on aime ça on est obligés de regarder ailleurs qu’en boutique, vers vous, Heavens and hearts designs, etsy aussi qui devient incontournable si on veut pas rester dans les modèles dmc, maison du canevas etc… Je trouve que ces grandes maisons pour le coup tardent à se moderniser dans leurs modèles ce qui est dommage… même les magazines français restent bloqués dans le même style et quand ils évoquent la fantasy ca reste dans un esprit assez enfantin alors que les anglophones ont su sortir de ces sentiers battus et proposent de vrais thèmes fantasy mais leurs revues ne sont pas proposés ici et les frais de ports depuis ces pays là peuvent freiner…

corinne.queffelec

Continue à garder ton sourire même si ce n’est pas toujours évident.

8
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Cadeau
Bonne Année

Nimue01

Entrez ce code dans votre panier et bénéficiez d'une remise de 5 % + 1 cadeau surprise