Nimue Création Pas à Pas

Il y a quelques mois de cela, plus d’un an, j’ai compris que Nimue, bien qu’ayant un nom arthurien, n’avait pas encore créer de sujets de broderie issus de la Légende Arturienne. What ?
Cela semblait tout de même incroyable qu’après plus de 17 ans à s’appeler Nimue (La Dame du Lac), rien, aucun personnage, ne transmettait cette culture qui est le terreau de mon inspiration.
 
Une opportunité allait me permettre de me lancer dans la réalisation de ce panthéon arthurien : une invitation à Moscou, comme invitée d’honneur d’un salon art du fil & artisanat, Formula Rukodiela en février 2020.
 
Les premiers sujets de point de croix furent Guenièvre, puis Arthur, le Couple Royal.
Maintenant c’est au tour des êtres de l’Autre Monde, les Enchanteur et Enchanteresse : Merlin et Viviane.

L’équipement parfait de la brodeuse

Quel matériel ?

Avec cet article je réponds à celles qui me demande quel matériel j’utilise dans mon métier.

J’ai toujours été passionnée par les outils.

Les beaux et bons outils. Cela fait partie de l’inspiration.
 

Notez que Nimuë n'est pas une mercerie mais une créatrice de patrons broderie c'est pourquoi vous trouverez dans cet article des liens vers d'autres marchands. Seules les matières liées aux sujets créés par Nimuë sont disponibles sur ce site.

Annaïck Chauvel

1- L’environnement, je crée mieux dans un cadre qui me fait du bien :

Un endroit cosy avec des livres grimpant sur les murs.
  • Des vieilles tables pour étaler les matières.
  • Quelques meubles originaux chinės pour mettre un peu de sel et de mémoire dans l’atmosphère.
  • Une perspective vers l’extérieur
  • Du Vert : des ramures, des arbres avec des oiseaux qui pépient sur leurs branches.
  • Des chats qui surveillent l’avancée des travaux (ainsi que les oiseaux qui pépient sur les branches. )
Et voilà !
Je suis aussi gourmande de place. J’aime m’étaler et laisser en place.
Pour cela j’ai 6 grandes tables sur lesquelles je me répands :
  • 2 tables de bureau
  • 1 table pour étaler les cônes et plateaux d’echevettes.
  • 1 table pour couper le tissu
  • 1 table pour trier les fils
  • 1 table pour assembler
 
Le rêve de chacune n’est-ce pas ?

Les Bons et Beaux outils font partie de l'inspiration

 

La lumière.

Il y a une pièce particulière où je travaille.
C’est une pièce orientée Sud/Est avec deux belles fenêtres, une à l’Est et une au Sud.
Cet élément est très important car la lumière a une incidence primordiale sur la création.
Je suis très proche de la la lumière venant de l’Est. C’est une lumière neutre.
L’on dit souvent qu’un peintre utilisera surtout la lumière venant du nord pour qu’elle n’influence pas ses choix mais la lumière de l’Est réchauffe un peu plus les cœurs alors c’est bien aussi.
 
Côté Sud, la lumière est barrée par de grandes branches de platane ce qui casse les rayons du soleil trop forts mais laisse entrer la lumière de manière douce.
 
Cette pièce est un très bon spot de création.
 
Nous avons désormais un cadre charmant et une lumière adéquate, voyons les outils à proprement parler.

2- Voici les outils…

a-Les indispensables de la brodeuses :
  • Aiguilles
  • Fils
  • Toiles
  • Patron
  • Ciseaux
b-Annexes :
  • Lunettes, Loupe
  • Accessoires : perles, charmes, etc
  • Tambour, métier
  • Pique-aiguilles
  • Lampe
  • Présentoirs
  • Fauteuil
  • Table
  • Rangements
  • Ordinateur, logiciel
  • Cadres
 
Personnellement j’utilise tout cela sauf (ou vraiment très exceptionnellement) :
  • tambours et métiers
  • Loupe
 

Détaillons chaque éléments les uns après les autres :

1- Aiguilles
J’utilise 3 sortes d’aiguilles.
  1. Aiguilles à broder bout rond n°26 sur des toiles 12 fils (6 points/cm) ou plus, n°28 sur des toiles plus fines.
  2. Aiguilles à broder les perles n°10. Aiguilles courtes avec un chat très fin.
  3. Aiguilles à quilter (courte) à bout pointu pour les bordures ou points spéciaux sur épaisseurs.
  • Les n°26 sont faciles à enfiler,
  • les aiguilles à broder les perles sont indispensables pour fixer les perles à broder qui sont plus petites que les rocailles en bijouterie,
  • les aiguilles à quilter sont mes préférées lorsque je brode des points de bordure avec des fils métalliques.

« En tant que Partenaire Amazon, je réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises. »

2- Fils

a- Ma base de travail se fait avec les moulinés DMC 117.

C’est un fil de coton satiné proposé en échevettes de 8 mètres.
Il existe environ 500 coloris.
Dans un brin il y a 6 fils. Dans une échevette on a donc 6 fils x 8 m = 48 mètres de fil
 
Si j’ai opté pour cette marque plutôt qu’une autre (Madeira, Anchor, etc) c’est parce que :
  • les couleurs sont plus profondes, plus nuancées, plus subtiles
  • Les camaïeux de verts plus riches et j’en utilise beaucoup
  • Les teintes pour les effets de peau sont aussi plus pertinentes.
Leur gamme est mieux adaptée à ce que je crée.
 
Uniquement des fils de qualité !
  • Au Ver à Soie. Très vieille maison française spécialisée dans les fils de soie, soie d’Alger, Soie de Paris, mais aussi les fils métalliques tressés ou bouclés de très grandes qualités. Marque à privilégier avant toute autre si vous utilisez des fils métal.
  • Ets Toulemonde plus connue sous le nom de Fil au Chinois. Encore une très belle maison française du fil, distribuée par SAJOU. Bien qu’étant une très grosse filature industrielle du Nord, Bruno Toulemonde est un passionné des savoir-faire français et sauve régulièrement de l’oubli certains d’entre-eux. Cette entreprise est capable de fabriquer n’importe quel fil à la demande. En s’associant avec Sajou, il nous permet d’accéder à une montagne de possibilités créatives. Fil au Chinois, Tonquin, cocon Baudry, etc.
  • fils mohair, mohair et soie. Plein de marques différentes de laine ou de laine à broder : Wisper marque spéciale broderie, Debbie Bliss pour la mohair et soie, Lang et d’autres pour la mohair simple.
  • Laines et matières fantaisies.

Si vous ne voulez pas vous arracher les cheveux à broder des fils particuliers types Métalliques tressés ou bouclés ou mohair ou soie, n’utilisez que des fils de renom comme ceux cités plus haut. Vous ne le regretterez pas. Votre expérience sera très différente.

3-Toiles à broder
  • J’ai beaucoup aimé broder sur les toiles de lin Gander à mes débuts car il y avait une belle proposition de couleurs. Malheureusement la production s’est arrêtée il y a quelques années.
  • J’ai alors cherché une toile qui s’en approche et j’ai opté pour Zweigart. Parce que j’aime les toiles souples et épaisses sans trop d’amidon c’est-à-dire sans effet carton. Il m’arrive cependant d’acheter chez d’autres fournisseurs si je ne trouve pas les coloris qui m’intéressent.
  • Je brode sur du lin 12 fils le plus souvent ou sur de la 14 fils si le sujet demande de la précision tout en restant petit.
  • Parfois j’utilise aussi de la Murano, étamine Zweigart 12,6 fils, si je cherche une toile uniforme ou pour une question de teinte.
  • L’aïda me sert lorsque le sujet a un design plus enfantin : exemple les Mic&Mac sur de l’aïda de lin.
 
Pour résumer je préfère broder sur du lin car j’aime travailler sur une matière « vivante ». Le lin bouge, se transforme, est irrégulier. J’aime que ce ne soit pas trop rigide ou rectiligne. Il y a pour moi plus de place à la créativité. Et j’adore broder sur des toiles de couleur !
4-Patron, grille
Grille avec des symboles en noir & blancs sur une grande feuille A2 plutôt que sur plusieurs A4.
5- Ciseaux
J’utilise 2 paires de ciseaux pour broder.
  • une petite à bout courbé et très pointu pour aller couper les fils dans de minuscules espaces pour les opérations de précision
  • une petite à bout rond pour la majorité du temps
 
J’ai en plus deux paires de ciseaux à couper le tissu :
  • une à ressort pour ne pas fatiguer le pouce
  • une spéciale tissu classique
 
Bien sûr j’aime aussi les beaux ciseaux décorés mais je n’en n’ai jamais possédé de très bons alors je garde ceux-ci car ils me semblent parfaits pour ce que j’ai à faire.
 
  • à gauche un petit ciseau à broderie bout rond 10 cm en tout !
  • à droite le même mais à bout pointu et courbé pour opérations délicates

Ciseaux textile classique 25 cm pour les tissus aussi bien que les laines ou liasses de fils

J’adore cette paire (lame 26 cm) parce qu’elle permet de couper des tissus en sentant vraiment le fil de la trame sans fatiguer son pouce car la lame s’actionne grâce à un ressort

Voilà pour l’essentiel. Mais bien sûr il faut des éléments complémentaires pour le confort.

viviane-fils

Pour le confort

1-Lunettes, Loupe
J’utilise toutes sortes de lunettes. Des très chères et des lunettes loupe de bazars.
  • Il y a quelques mois j’ai demandé à mon ophtalmologiste une paire spéciale broderie. Elle me permet de voir à 20 cm juqu’à 80 cm : je l’adore, elle a changé ma vie. Si vous êtes presbyte ce n’est pas du luxe.
  • si malgré tout j’ai un détail très précis à réaliser, je prends une paire à 10 € qui grossit beaucoup. Et c’est d’ailleurs ce que j’utilisais pour la broderie avant de me décider à aller consulter.
  • je n’utilise pas de loupe type daylight, je préfère des lunettes qui vont accompagner le mouvement.

Mon conseil : Si vous voyez mal, si cela devient compliqué avec l’âge, sachez qu’une petite paire de lunettes même à 10 ou 15 € peut vous permettre de continuer confortablement à broder. Il ne faut pas s’en priver. Si vous avez plus de moyens… un petit tour chez l’optalmo est une solution.

Lunettes pour broder

Ci-dessus Mes Lunettes et comment j’ai fini par réduire à une paire…

Ci-dessous, quelques choix de lunettes pas chères pour continuer à broder ! Confortables ou stylées à vous de voir. Vous choisissez le grossissement et vous en aurez 4 ou 5 pour moins de 20 €.

 
2-Accessoires, perles, charms
  • Accessoires et charms : Je chine. Je collecte, jusqu’au moment où j’en ai besoin. Alors je dois chercher un fournisseur qui fera du gros pour pouvoir faire des kits. Si je n’ai pas déjà plein de possibilités immédiates pour créer sous la main je ne vais pas avancer. Donc je collectionne tout ce qui me plaît et un jour je les utilise.
  • Perles : Mill Hill, Cousines & Compagnie, Reflets de Soie, perles de rocaille, etc. donc des perles spéciales broderie mais pas que.

Apprêts ou petites accessoires divers, perles spéciales broderie de 1 à 2 mm.

3-Tambour, métier
  • J’ai arrêté d’utiliser un tambour en créant La Clef. Mon lin s’était complètement déformé à force de mettre et enlever le cercle. Je ne l’ai pas repris depuis.
  • J’ai utilisé un métier pour broder les tresses de Nimuë Sépia. Lorsqu’on a beaucoup de matière à faire passer dans la toile, on n’a pas d’autre choix que de tendre sa toile pour éviter qu’elle se déforme. J’ai donc utilisé un métier sur pied pour cela.
  • J’utilise un tour sous la cuisse lorsque je pratique la Tapisserie de Bayeux. cela permet d’avoir les 2 mains libres.
 
Je maintiens qu’il faut broder comme ça nous fait plaisir. Il n’y a donc pas de consigne. Faites avec ou sans, tout est bien.
4-Pique-Aiguilles
Indispensable ! ou presque…
J’utilise un gros champignon sur lequel sont piquées en permanence une quarantaine d’aiguilles, les 3 sortes citées plus haut.
En général je travaille avec 10 ou 15 aiguilles en même temps, c’est-à-dire que je laisse les aiguillées enfilées. Je ne change pas le fil de mon aiguille constamment.  Si dans une zone vous brodez avec 7 ou 8 rouges par exemple, prenez autant d’aiguilles que de couleurs. Une aiguille par couleur.
C’est intéressant aussi lorsqu’on mélange les couleurs dans une aiguillée de pouvoir la laisser en attente jusqu’aux points suivants. Cela fait gagner beaucoup de temps.
Pique-aiguilles broderie

à gauche mes champignons et ci-dessous quelques propositions

Proposition d’Elisabeth laissée en commentaire : 

Needle Minder : petit objet aimant pour les aiguilles 

5-Lampes
Lumière naturelle si possible sinon :
  • Daylight de bureau, puisque je brode assisse à mon bureau.
  • Daylight sur pied flexible si vous brodez dans un fauteuil ou canapé.
 
Lorsque je brode le soir j’allume tout ! la daylight, le plafonnier, éventuellement un hallogène, tout ce qui fait une différence de confort pour ma vue. Je n’ai pas de très bons yeux alors je les bichonne.

J’utilise le modèle de gauche (sa version initiale) depuis 2003, sans avoir jamais eu à changer la lampe (tube). Si vous avez des réflexions à ce sujet, des informations supplémentaires à partager, je n’hésitez pas à mettre vos commentaires à la fin de l’article.

6-Fauteuil
Je brode exclusivement sur un siège de bureau type administratif. Jamais de fauteuil ni canapé.
J’ai acheté mon siège il y a 17 ou 18 ans et je n’ai plus jamais eu mal au dos grâce à lui. Une bonne position permet de broder des heures et des heures sans se fatiguer.

Choisissez un fauteuil réglable en hauteur et qui bascule en arrière, avec un soutien lombaire. Ce n’est pas que vous serez toujours calée au fond du siège mais l’inclinaison de l’assise vous obligera à vous tenir droite.

7-Présentoir
Un support pour suivre sa grille pas à pas. Un système efficace pour s’y retrouver.

Celui de gauche dispose d’aimants qui permettent de fixer et suivre la grille. On peut s’en servir aussi pour aimanter les aiguilles. Celui de droite est d’un grand format A3 (2 feuilles A4)

Proposition d’Elisabeth laissée en commentaire : 

Pattern Keeper : application numérique pour suivre l’avancée de vos ouvrages. Voici le lien : https://patternkeeper.app/

Il s’agit d’une application à utiliser avec une tablette ou un téléphone androïd (windows). Pour l’utiliser sur un ordinateur vous devrez installer un deuxième outil. 

Les développeurs nous promettent une version IOS (Apple) dans quelques temps.

Pas de traduction en français pour le moment mais là aussi les développeurs nous promettent que ça vient !

8-Table
Avec le fauteuil : la table. J’aime les tables de travail. Une petite table de travail dédiée à son ouvrage permet d’étaler à portée de main tout ce dont on a besoin sans que tout se mélange.

Choisissez ce qui est le plus adapté à votre espace : avec ou sans rangements, à poser sur un canapé ou sur une table basse… tout est possible !

9-Rangements
  • J’utilise des boîtes en plastiques avec des tiroirs transparents de différents formats selon les besoins en toute logique. Les boîtes à tiroirs permettent d’empiler et d’optimiser l’espace et de voir en un coup d’oeil ce qu’il y a dedans sans avoir à fouiller.
  • Pour les fils, si on ne veut pas gâcher nos échevettes et jeter parce qu’on ne sait plus quelle est la référence, pensez aux cartonettes et à son enrouleur.
  • Si on se déplace, notamment avec les fêtes de fin d’année où l’on passe plus de temps à l’extérieur en famille, des sacs nomades permettent de bien organiser ses affaires même en déplacement.
10-Ordinateur, logiciel
Je conçois mes grilles sur ordinateur grâce à un logiciel spécial point de croix qui enregistre ce que je crée.
J’en ai utilisé plusieurs depuis 20 ans. Celui que je vous conseille aujourd’hui est MacStitch sur Mac ou sa version pour Window WinStitch. C’est un logiciel récent qui est mis à jour avec des tutos pour la prise en main. Et il existe une version en français !
 
Voici le lien vers Ursasoftware l’éditeur de ce logiciel et commander si cela vous intéresse. Il n’est vraiment pas cher, moins de 50 €. Cliquez ici.
Logiciel point de croix MacStitch et WinStitch
11-Cadres
  • Pour les petites broderies prenez des cadres aux formats standards si possible c’est ce qui est le moins onéreux. Vous en trouverez de jolis dans des magasins de déco, ou type Gifi, Maisons du Monde etc.
  • Pour les grandes broderies, offrez-vous un vrai beau cadre pour mettre en valeur votre ouvrage. Je vais en général à l’Eclat de Verre. J’emmène ma broderie, j’essaye toute seule mes baguettes parmi des centaines de choix. Au bout d’un moment une personne du magasin vient voir si je m’en sors. Elle me conseille ou non si j’hésite. Parfois je superpose 2 baguettes pour obtenir vraiment ce que je veux. Une heure après je ressors avec mes baguettes assemblées et du carton plume. Je fais le montage chez moi.  Je ferais peut-être un article sur l’encadrement si cela vous intéresse.

Je choisis plutôt des cadres avec des patines vintages parce c’est ce qui correspond le mieux à mes ouvrages. Parfois des ovales ! Celui ci-dessous fait 25 x 20 cm

Pour Résumer

Nous avons évoqué

  • le cadre, l’environnement dans lequel on s’installe pour broder.
  • Les conditions de lumière et même de compagnie.
  • 5 outils indispensables, ceux sans lesquels il n’y a pas de broderie 
  • 11 outils qui nous donnent du confort et du plaisir, mais aussi de l’organisation
 
Evidemment cela n’a rien d’exhaustif. Je suis restée au plus près de ce que j’utilise vraiment, au plus près de mes pratiques. 
 

Conclusion

Même s’il faut du matériel pour s’exprimer, une brodeuse se crée avant tout un espace qui lui est propre, dans lequel elle se sent bien, un refuge. 
Nos outils doivent nous ressembler, certains pratiques, certains jolis ! 
Dans cet article il n’y a que des propositions, un témoignage, à vous de prendre la parole et de partager vos trouvailles dans les commentaires ci-dessous.
 

N’oubliez pas de vous inscrire dans l’encart à droite pour suivre tous les articles

N’hésitez-pas à laisser vos commentaires ci-dessous !

Annaïck Chauvel

Annaïck Chauvel

Bienvenue dans l’histoire des Créations de Nimue. Ici je partage avec vous le Comment et le Pourquoi de ces créations.

Table des matières

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
3 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Elisabeth Doudan

Très interessant. J’ai longtemps utilisé un métier mais quand j’ai repris de façon plus intensive la broderie impossible de m’en resservir et pourtant les grands sur pieds me font toujours envie lool. Plutôt que les coussins porte aiguilles j’utilise des needle minders j’ai découvert ça sur un salon il y a quelques années et on en trouve un vaste choix très jolis sur le net. Un autre outil non évoqué ici mais faut reconnaitre que vos grilles ne s’y prêtent pas le logiciel patternkeeper quand on travaille sur des broderies en plusieurs pages A4 comme les grilles de HAED par exemple ca simplifie incroyablement la vie puisque ca met en surlignance le symbole en cours d’utilisation, marque ceux déjà faits, donne des pourcentages sur la réalisations etc…
Je fais ma curieuse : vous n’avez jamais peur q’un fil spécial utilisé pour une de vos broderie ou un charme vienne à ne plus exister? Notamment pour les laines c’est souvent déréférencés pour lancer de nouveaux produits…

Elisabeth Doudan

Merci c’est incroyable de voir la vie cachée derrière le produit qu’on achète sans se poser trop de questions. Mais je me souviens de ma première grille achetée avec un fil préconisé qui était introuvable. L’angoisse complète et tellement peur de me louper en choisissant par moi-même… Je trouve super que vous proposiez l’option mercerie spéciale surtout quand on se rend compte de l’organisation et rangement que cela requiert.

3
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x

Cadeau
Bonne Année

Nimue01

Entrez ce code dans votre panier et bénéficiez d'une remise de 5 % + 1 cadeau surprise