fbpx

Nouveauté La Dame au Chat : le dernier épisode n°4 est en ligne !

Jours
Heures
Minutes
Secondes

Nimue Création Pas à Pas

Il y a quelques mois de cela j’ai eu envie d’écrire sur le processus de création soit de manière générale soit les particularités liées à un sujet précis en cours. Et comme ces articles sont plébiscités par beaucoup d’entre-vous, je continue…

Dans cette partie du site vous trouverez donc des articles qui racontent comment une création s’élabore pas à pas, mêlant questions techniques, économiques et poétiques.
Et surtout n’hésitez pas à laisser vos commentaires à la fin de l’article. Bonne Lecture ! 

Finitions Parade, épisode 3

Le Mystère s'éclaircit

Cette fois plusieurs mois se sont écoulés et quelques dizaines de milliers de points de croix plus tard voici venu le temps réel des finitions.
 
Un arrêt brutal a eu lieu au bout de 4 mois de broderie. En cause un élément crucial qui s’est retrouvé à manquer chez un fournisseur.
Je dois dire que cela m’a fortement déstabilisée, fortement déconcentrée.
Car c’était sensé être mon point d’orgue.
 
Or, lorsqu’un fournisseur dès le départ est “fragile”, cela n’augure rien de bon pour l’avenir. L’engagement mis dans la création d’un sujet doit apporter une forme de sécurité pour le futur.
Lorsque je crée un modèle, j’ai besoin qu’il soit disponible pour au moins les 10 ans.
 
A- Ce fournisseur ne m’a pas du tout rassurée.
 
Comme je vous le disais c’était le point d’orgue, l’élément Waouh ! 
A ce stade j’ai besoin de recul pour prendre une décision :
  • est-ce que je continue sur ce chemin ?
  • est-ce que je fais évoluer mon idée première ? mais je suis têtue..
  • et de qu’elle manière ?
 
Cet élément a été commandé en mars, il arrive en septembre !!!!
Normalement cela aurait dû arriver début avril, c’est arrivé fin septembre.
Cela me fait dire que ce fournisseur n’est vraiment pas fiable.
C’est un peu compliqué dans ma tête à ce moment là. Il faut que les choses mûrissent.
Vous allez me dire : ” Vas voir ailleurs ! Trouve un autre fournisseur.” Sauf que les autres sont 10 fois plus cher !!!!
 
Cet épisode est vraiment très rare.
Si cela avait été un élément secondaire je serais très vite passée à autre chose mais comme je vous l’ai dit : c’était central ! Précisément c’était ce qui remplaçait le bébé dans l’image initiale.
 
Pendant ce temps toutes les autres pièces sont arrivées :
  • les grelots (divinement bronze)
  • les boutons (divinement bronze)
  • les fils spéciaux (divinement bronze) mais pas que…
  • + autres surprises (divinement bronze)
 
Ça c’est le bonheur… divinement bronze
 

Avant de s'amuser avec tout cela il va falloir faire quelques points arrières.

 
B- En création, pour atteindre le momentum, c’est-à-dire cette phase de création sublime où chaque geste confère à la grâce (j’exagère à peine mais vous voyez l’idée) : il faut lancer la machine, entrer dans le cœur du sujet et faire corps avec.
 
Pour cela il faut commencer par quelque chose de secondaire, un motif sur lequel toute l’attention ne sera pas pointée afin d’entrer tranquillement dans la danse, dans une forme de rythme du geste et de perception sensible de l’ensemble autant que du détail.
 
1-Commençons donc par l’extrémité de gauche.
Le challenge de cette zone de points c’est qu’il y a beaucoup d’espaces vacants.
Il y a des fleurs : une marguerite, du muguet et un myosotis.
Pour le moment, on ne voit rien car ils seront faits de fils de soie et de perles, ce qui viendra plus tard.
 
Pour autant je me lance dans les points arrières tout en imaginant le reste comme si c’était fait. C’est parti !

Je pars de l’Ephémère en terminant par la banderole

Je progresse désormais de gauche à droite, d’un personnage à l’autre, jusqu’au dernier musicien, en ayant toujours en tête la finition ultime avec les accessoires et les fils spéciaux. Puis je remonte vers la fée papillon, la petite fée et la banderole. C’est fait !
 
Les visages se sont précisés, les expressions aussi. Les mains ont pris de l’agilité et les doigts s’agitent attendant leurs instruments de musique. Nos personnages finissent de prendre vie. Reste la customisation des vêtements avec les accessoires.
 
C- Si cet ouvrage n’avait pas été réalisé dans le cadre d’un SAL (grille mystère), il serait sans doute terminé. Mais l’exigence de la délivrabilité des modules complique excessivement les choses. Il m’est arrivé à cause de cela de rester pantoise pendant des semaines à ne pas savoir comment prendre les choses alors que de moi-même je savais pertinemment où aller, comment faire la broderie. C’était vraiment frustrant.
 
Le défi que je m’étais lancé de créer en même temps pour moi et pour vous, me montrait ses limites. J’ai compris que si c’est absolument merveilleux de partager en direct les évolutions, c’est aussi une contrainte, voir un piège, car cela m’a souvent retardée ne pouvant avancer sur les parties qui naturellement m’appelaient. Il y a trop de détails pour faire des grilles parallèles, une pour vous, une pour moi, avec des progressions différentes. Ce serait la porte ouvertes aux erreurs monumentales…
 
Je me débats depuis plusieurs mois dans cette tranche de création compliquée où le SAL avec ses obligations, et la liberté de création et d’évolution, s’entre-choquent. L’exigence du motif lui-même, extrêmement dense, avec énormément d’informations, n’est pas aidant.
J’avance tout de même mais entre-coupé de longues pauses d’indécisions.
 

Or lorsque l'indécision stérile pointe son nez il faut lâcher-prise et aller là où c'est évident et joyeux.

 
1-Soie de Paris blanche + perles
Tant pis, je brode les fleurs et donc la soie de Paris et les perles. Me voilà libérée au moins de cette partie là.
A mesure, j’écris les explications pour chaque motif réalisé.
 
Depuis le Covid, mais cela n’a été qu’une accélération, les fournisseurs de perles ne font plus de stock. Aussi, il n’est pas rare que la moitié de la commande manque. Parfois il faut traverser l’Atlantique (virtuellement) pour avoir un coloris, puis un autre au Japon, et encore un autre en Tchéquie. Tout cela pour réunir 3 malheureux petits sachets de perles…
 
2- Fil Métallique bronze
Très tôt j’ai trouvé une grosse bobine de fil métallique vieil or, mélangé à une autre matière sans doute synthétique de couleur bronze. Les mélanges de matières confèrent de la solidité au fil. Lorsque je l’ai découvert dans une mercerie à côté de chez moi j’ai su tout de suite que c’était MON FIL !
J’avais extrêmement hâte de l’utiliser. J’ai trépigné pendant toute la durée du point de croix pour l’essayer.
 
Je commence par :
  • les ailes de l’éphémère
  • les boucles des souliers  (j’adore ! ce fil est juste parfait.)
  • les boucles des ceintures
  • les cordes du tambour (juste la bonne épaisseur, vraiment très bien)
  • un peu de lumière dans le seul grelot brodé entre les 2 derniers personnages
  • quelques points de lumière sur les accessoires du lutin et le harnais du souriceau
  • idem pour les ailes de la petite fée

J'exulte de joie. Ce que je vois me réjouie.

Vous constatez que l’enjeu n’est pas le même pour tous ces éléments. Encore une fois il y a le premier plan qui attire l’œil et le sens de lecture de l’image. Ce sont en premier :
  • les boucles des souliers
  • les cordes du tambours
puis ensuite :
  • les ailes de l’éphémère
et encore en 3ème lecture :
  • les points de lumière ici et là
Si ce fil n’avait pas été parfait pour les boucles des souliers, j’en aurais choisi un autre.
 
C’est la condition première, avec dans l’idéal un fil qui convienne à tout le reste de manière à limiter les références et donc le prix du kit.
 

Des vides avaient été laissés pour un remplissage ultérieur des boucles.

Des demi-points en 1 fil ont été rajoutés pour créer des ombres sous les pieds afin de donner de la profondeur au motif.

 Problème : ce n’est pas un fil créé pour la broderie mais un fil fantaisie pour le tricot. Aussi, je vais devoir faire un stock important pour être sûre d’en avoir pour quelques années. Il y a fort à parier qu’il n’existera plus chez le fournisseur d’ici trois ou cinq ans. Je confirme tout de même mon choix car j’ai vu dans une marque de fils métalliques sérieuse, une référence très approchante qui pourra prendre le relais dans quelques années si bien sûr ce premier choix disparait.
XXXXXXX
Ça commence a sentir bon la fin !!!
 
Les points arrières sont faits. La broderie avec les fils spéciaux a commencé.
Le fil de soie de Paris blanc, ce fil métallique incroyable à l’aspect vieil or tellement parfait sont tellement réjouissants que j’oublie un moment mon indécision du centre de l’ouvrage.
Pour moi ils sont parfaits et quand on trouve la perfection : on l’adopte !
Lorsque cela se passe comme ça c’est du pur bonheur.
 
Et je suis heureuse de la partager avec vous…

Rendez-vous pour la suite : Finitions Parade : Episode 4…

N’oubliez pas de vous inscrire dans l’encart à droite pour suivre tous les épisodes

N’hésitez-pas à laisser vos commentaires ci-dessous !

Annaïck Chauvel

Annaïck Chauvel

Bienvenue dans l’histoire des Créations de Nimue. Ici je partage avec vous le Comment et le Pourquoi de ces créations.

Table des matières

La Dame au Chat, épisode 3

Faire et défaire Dans l’épisode précédent je terminais en vous disant que certainement le visage et les mains seraient en 1 fil/1fil.Voyons cela.. 1- Visage et

Lire la suite »

Finitions Parade, épisode 2

Grille “moins” Mystèrieuse Comme je le disais dans l’épisode précédent (Episode 1) j’ai considérablement ré-haussé les couleurs. Ce qui est subtile et charmant en impression

Lire la suite »

Victoria

Victoria est un sujet vraiment important dans l’histoire de Nimuë. A l’origine je l’ai créée sur une toile marbrée mauve de chez Zweigart sur du

Lire la suite »
5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
4 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
patricia rougé

chic ‘avance le point de croix sauf la bannière est presque fini mais j ‘ai pris du retard une vilaine s’est invitée sur mes yeux et j’avais du mal a broder hier une première opération dans 8 jours le deuxième oeii let puis un mois avec des lunettes pas tout a fait adaptées a la vue au mois de juillet je devrais être opérationnelle cela ne m’empêche pas de broder mais je défais plus souvent et je brode moins vite malgré mon envie d’avancer tant pis je me régale quand même avec cet ouvrage bonnes petites croix a toutes et encore merci a toi la créatrice de partager ces jolis sujets a broder

Elisabeth Doudan

oh la la ces photos promettent et font peur en même temps !! les fleurs !!!! vraiment je suis ravie d’avoir sauté le pas et participé à ce sal alors que je déteste les projets à l’aveugle mais j’ai tellement appris en broderie avec ce projet !!! allez je retourne à mes points arrière ils vont pas se faire d’eux-même malheureusement

Cécile Raffray

Mais quel suspense ! …

4
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Cadeau
Bonne Année

Nimue01

Entrez ce code dans votre panier et bénéficiez d'une remise de 5 % + 1 cadeau surprise