fbpx

Nouvel Article Merlin épisode 4 est en ligne

Jours
Heures
Minutes
Secondes

Nimue Création Pas à Pas

Il y a quelques mois de cela j’ai eu envie d’écrire sur le processus de création soit de manière générale soit les particularités liées à un sujet précis en cours. Et comme ces articles sont plébiscités par beaucoup d’entre-vous, je continue…

Dans cette partie du site vous trouverez donc des articles qui racontent comment une création s’élabore pas à pas, mêlant questions techniques, économiques et poétiques.
Et surtout n’hésitez pas à laisser vos commentaires à la fin de l’article. Bonne Lecture ! 

Merlin, épisode 1

Merlin l'Encahnteur

Préparation de l'ouvrage

Avant de commencer un ouvrage il est important de savoir :
  • qu’est-ce que l’on veut raconter
  • où l’on va en terme d’esthétique
  • est-ce qu’il y a du sens aussi bien dans le thème que dans la technique à utiliser
  • et 15 mille autres questions…

Mais arrêtons-nous déjà à l’histoire.

1- Qui est Merlin ?
 
Merlin est certainement un des personnages les plus attachant de la légende arthurienne.
Il y a chez lui à la fois une connaissance implacable de tous les ressorts de l’humanité et en même temps une fraîcheur, qui peut ressembler de loin à une innocence, mais qui est en fin de compte une immense bienveillance et affection envers les humains, qu’il semble redécouvrir à chaque fois.
 
Son père étant un incube et sa mère une jeune vierge, il a en lui des facultés hallucinantes qui en font un être hors du temps.
Il est mortel mais traverse les siècles.
Il est polymorphe, tantôt sous l’aspect d’un vieux sage, tantôt celui d’un enfant, d’un lépreux, ou d’un jeune homme d’une grande beauté face à Viviane.
Il a en lui la connaissance du monde et le met au service d’Arthur pour qui il est une sorte de conseiller politique et figure patriarcale.
Il est amoureux et enseigne à Viviane tout ce qu’il sait et se laisse enserrer par elle en Brocéliande.
Il est de loin le personnage le plus complexe et le plus mystérieux. On a du mal à envisager tous ses contours tant ils sont vastes.
 
La représentation la plus commune qui nous est restée au fil des siècles est celle du vieux sage, habillé d’une longue toge de drap brut. Il fait corps avec les éléments de la nature pour enfin se fondre en elle, dans sa prison verte, définie par Viviane. C’est ici que nous le retrouvons. Celui qui tout au long de sa présence au monde aura joué les ermites, disparaissant de temps en temps sans laisser de trace, pour enfin s’évanouir à jamais à nos yeux. Cependant il est toujours là, quelque part, derrière ou en chaque pousse, chaque tige, chaque tronc. Merlin nous regarde nous débattre dans notre petite humanité, et s’amuse de nous comme toujours.
La plus célèbre des représentations de Merlin et Viviane - Gustave Doré fin du XIXème siècle
 
Lorsque j’ai décidé de me lancer dans cette collection arthurienne, je savais qu’il aurait des défis.
Il y a 7 sujets :
1- Guenièvre
2- Arthur
3- Viviane
4- Merlin
5- Morgane
6- Lancelot
7- Tristan et Iseult
Nous sommes donc au milieu de cette collection avec ce quatrième sujet.
 
Guenièvre
Arthur
Broderie Viviane
Viviane
Excentrrique n'est-ce pas ? Quirky isn't it ?

Comme vous le voyez il y a du travail avant d’obtenir une image adéquat pour la broderie..

Morgane
Lancelot
Tristan et Iseult
 
1- Toile de Fond
Un des intérêts de la broderie au point de croix, c’est d’utiliser la toile à broder comme fond du sujet. L’on va apprécier d’avoir une belle toile entre les mains et il serait dès lors dommage de la couvrir complètement. Elle doit être choisie de façon à :
  • mettre en avant le motif central
  • faire ressortir les couleurs
  • s’harmoniser avec les couleurs
  • accompagner le sens, l’histoire du sujet
 
Dans le cadre d’une collection, il s’agit de rester dans une gamme de toiles homogènes.
Pour Arthur et Guenièvre : lin marbré caramel Belfast de Zweigart
Pour Viviane et Merlin : lin marbré blanc cassé Belfast de Zweigart
 
Le lien est l’effet marbré dans la gamme Belfast de Zweigart et la qualité identique de lin. Le fond marbré apporte de la texture et quelque chose de plus « habité ».
Il faut cela car à l’origine toutes ces illustrations ont des fonds très chargés. Et c’est peu dire concernant Merlin…

Le fond marbré apporte de la texture et quelque chose de plus "habité".

Lin vintage Zweigart
 
2- Nettoyage
Cela fait bien deux ans que je regarde cette image quotidiennement.
Je vous avais déjà raconté que je place en général l’image dans mon espace de travail de manière à la connaitre par cœur, bien avant de commencer la broderie.
Beaucoup de choses me gênaient dans l’image originelle. Trop de connotations ésotériques avec ces violet/mauve et verts d’eau clairs. J’ai cherché comment ramener le sujet plus proche d’un Merlin que je connais et plus moderne aussi, avec une gamme de couleurs qui nous conviendraient d’avantage à l’époque où nous vivons.
 
Inverser la lumière…
Faire le choix de la toile blanche alors que le fond est très sombre à l’origine impacte énormément l’image.
Pour faire court : à l’origine le fond est très sombre et le personnage éclairé.
Je me retrouve de fait avec un fond très clair et un personnage clair ? Maladroit.
Il est temps de nettoyer l’image originelle pour l’amener là où cela m’intéresse…
 
Car c’est aussi de cela dont il s’agit. Je veux que l’image me mette en appétit de brodeuse.
J’ai besoin de voir là, des couleurs qui me donnent envie, des couleurs qui me font saliver. Or la gamme proposée dans cette illustration me laisse un peu de marbre.
Un petit tour dans un logiciel de retouche d’image devrait faire le job.

"Or la gamme proposée dans cette illustration me laisse un peu de marbre."

Oulala très ésotériques ces couleurs
 

Question :
Qu’est-ce que je garde ? Ou : Qu’est-ce que j’élimine d’office ?
Voici mes choix :

  • je retire tout le fond.

C’est fastidieux parce qu’il faut tout détourer mais au final cela fera gagner du temps.

Je garde :

  • le personnage, les ramifications et le cerf.

    Mais encore :

  • trop de ramifications : certaines sont supprimées
Ça commence à respirer
 
J’ai retiré les éléments parasites, il me reste l’essentiel, mais question couleurs on y est toujours pas.
Je décide :
  • d’accentuer drastiquement les contrastes en sélectionnant zone après zone
  • de jouer sur les teintes zone après zone
Sans dénaturer l’œuvre originale puisque les éléments principaux sont là, je viens de ramener Merlin au pays de Nimue, avec des jolis verts, des marrons chauds, des racines bronze, un Merlin moins éthéré. Il n’y a finalement que le cerf qui est resté dans sa bulle « eau profonde » car les tons sont magnifiques.
Cette fois je me sens d’attaque, je suis impatiente de me confronter à ce nouvel exercice de style, d’autant que je perçois que cela va m’emmener dans des camaïeux que je n’ai pas encore explorés avec des transitions assez vertigineuses à certains endroits. Je trouve cela très très excitant.
En quelque sorte j’ai hâte de voir si je vais m’en sortir !
merlin debut
Cela démarre chaudement avec ces couleurs chatoyantes !
Car c’est ainsi, il faut des nouveaux défis, des nouvelles choses à explorer, même si c’est subtile, c’est ce qui maintient l’envie de faire et de bien faire. Jouer avec de nouvelles couleurs me rend joyeuse. D’ailleurs depuis je suis accrochée à ma broderie, je ne la lâche plus et chaque jour qui commence je suis impatiente de la retrouver…

Rendez-vous pour la suite : Merlin Episode 2…

N’oubliez pas de vous inscrire dans l’encart à droite pour suivre tous les épisodes

Merlin, par Nimuë d’après une illustration de Zephir d’Elph

N’hésitez-pas à laisser vos commentaires ci-dessous !

Picture of Annaïck Chauvel

Annaïck Chauvel

Bienvenue dans l’histoire des Créations de Nimue. Ici je partage avec vous le Comment et le Pourquoi de ces créations.

Table des matières

Merlin, épisode 4

Le Décor Broderie… En remontant la souche vers le ciel, je quitte les verts foncés pour la partie éclairée de la branche.Le contraste est saisissant.

Lire la suite »

Terrain

Être ou ne pas être.. une personne de terrain Je suis ce qui s’appelle une personne de terrain. Je me sens épanouie lorsque physiquement je

Lire la suite »

Merlin, épisode 3

Broder mieux que Contempler ? Ce qui m’intéresse dans la broderie c’est de broder, bien plus que de contempler. Une fois la broderie terminée, elle peut

Lire la suite »

Merlin, épisode 2

La Broderie qui se Raconte 1- Le plus important dans tout ce que l’on crée c’est ce que l’on raconte. Si deux personnes distinctes créent une

Lire la suite »
Merlin l'Encahnteur

Merlin, épisode 1

Préparation de l’ouvrage Avant de commencer un ouvrage il est important de savoir : qu’est-ce que l’on veut raconter où l’on va en terme d’esthétique

Lire la suite »

La Dame au Chat, épisode 3

Faire et défaire Dans l’épisode précédent je terminais en vous disant que certainement le visage et les mains seraient en 1 fil/1fil.Voyons cela.. 1- Visage et

Lire la suite »
5 4 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
8 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Christiane MEURISSE

J’aimais bien aussi avec la forêt en fond turquoise.
Par contre je n’aime pas son regard vers le haut.
Sinon je trouve cela pas mal.

chichiparm

Génial j’ai hâte de lire la suite et de broder ce personnage légendaire 🤩

Cécile Raffray

Séduisant, le bougre ! Très séduisant …

patricia rougé

oh j’aime beaucoup je suis en train de broder Viviane et je me régale ma parade est finie donc je peux prendre tout mon temps avec elle
j’aime bien tes épisodes de création cela donne un sens aux couleurs choisies
merci bises et bonne journée
patricia

8
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Cadeau
Bonne Année

Nimue01

Entrez ce code dans votre panier et bénéficiez d'une remise de 5 % + 1 cadeau surprise